Baptême catholique : comment annuler un baptême catholique ?

Publié le , par Maison Laudate
Catégories :

Théologiquement parlant, annuler un baptême n’a pas vraiment de sens, mais vous pouvez tout de même demander à retirer le nom de votre bébé des registres. En effet, dans l’église catholique, notamment chez les orthodoxes, les enfants sont baptisés dès leur très jeune âge, ainsi, ils n’ont pas vraiment la possibilité de donner ou pas leur consentement. Une fois adultes, certains d’entre eux, peuvent refuser l’idée du baptême, ou se convertissent à d’autres religions et demandent alors d’annuler leur baptême catholique. Alors, est-il possible d’annuler son baptême catholique ? Comment faire ? Découvrons tout ceci, dans notre article.

Pourquoi doit-on se faire baptiser ?

Comme on l’a précisé précédemment, il n’y a pas de sens à annuler son baptême, car ce dernier, représente l’amour de Dieu. Chez les protestants, le baptême est un signe de la grâce de Dieu. Dieu accueille ce nouveau-né avec grâce et amour inconditionnel. L’amour de Dieu n’a pas besoin d’un retour et on ne peut pas « annuler » l’amour de Dieu, donc, le fait même d’annuler un baptême n’a pas vraiment de sens.

Mais c’est un moyen pour la personne de se convertir pleinement à sa nouvelle religion ou à ses nouvelles croyances, car c’est un symbole de liberté.

Ne pas confirmer un baptême

La confirmation du baptême a lieu au cours de l’adolescence (vers 15 ans). Pour confirmer ce rejet ou ces nouvelles croyances, l’ado peut simplement refuser de confirmer son baptême. Il peut s’exprimer publiquement pour expliquer ses interrogations et ses doutes. Il pourra également faire expliquer que son premier baptême a été la décision de ses parents et non pas de la sienne.

Le baptême et les évangéliques

Ce qu’on vient d’expliquer plus haut, a été, pendant longtemps, au cœur de beaucoup de débats, au point où beaucoup de parents refusent aujourd’hui de baptiser leurs nourrissons. C’est pourquoi les évangéliques baptisent uniquement les adultes (de 12 ans à 20 ans).

Pour débaptiser une personne, il suffit de le déclarer par écrit à l’église dans laquelle on a été baptisé. Vous pouvez accompagner votre lettre du motif (ou pas !). L’église se chargera du reste et ne vous envoie plus des actes de baptême.

Cérémonie de baptême

Si vous souhaitez tout de même baptiser votre enfant, il faudra penser à réserver l’église, au moins, 3 mois avant la date prévue du baptême de votre enfant. Vous pouvez profiter du congé maternel pour tout mettre en place pour le jour J. D’ailleurs, il est également nécessaire de choisir des parrains pour votre enfant. SI c’est un baptême civil, les futurs parrains doivent avoir au moins 13 ans, tandis que les baptêmes religieux requièrent un peu plus de conditions.

Il faudra également prévenir à temps, les parrains pour qu’ils puissent préparer un cadeau baptême original à leur futur filleul.

Le cadeau est un symbole matériel de la relation d’amour entre le parrain et son filleul, c’est pourquoi il est très important de choisir un, qui soit très symbolique comme :

Une médaille baptême ;

Une gourmette baptême ;

Une chaîne baptême ;

Une croix baptême ;

Des bijoux personnalisés.