Droits des parrains marraines : ce qu’il faut savoir à ce sujet

Publié le , par Maison Laudate
Catégories :

Faire baptiser son enfant est un évènement extrêmement important dans la vie de tout parent. Si vous êtes de confession Chrétienne, il est tout à fait normal qu’à la naissance de votre enfant, vous pensiez à le faire baptiser.

Certains parents préfèrent ne pas baptiser l’enfant à sa naissance et lui laissent ainsi le choix quand il aura l’âge de savoir ce qu’il fait et la signification d’un baptême. Le parrain et la marraine d’un enfant ont tous les deux un rôle important lors de son baptême.

Le baptême, une cérémonie religieuse marquante

Le baptême est considéré comme la cérémonie d’entrée d’un enfant dans la grande famille Chrétienne. On dit que c’est une cérémonie très importante et marquante dans la vie de la personne car les parents de l’enfant s’engagent dès lors à fournir à leur enfant une éducation basée entièrement sur les valeurs, les principes et les croyances de la religion chrétienne.

Pour faire baptiser son enfant, les deux parents n’auront qu’à se mettre d’accord sur la nécessité de faire cette cérémonie, et si l’un d’entre eux s’y oppose, alors elle n’aura pas lieu.

Le parrain et la marraine sont considérés en quelque sorte comme les successeurs des parents quant à l’éducation Catholique qui lui sera conférée. C’est avant toute chose, un lien moral et spirituel qui les liera avec l’enfant.

Les droits du parrain et de la marraine vis-à-vis de leur filleul

Le parrain et la marraine de l’enfant baptisé sont des personnes qui vont l’accompagner tout au long de sa vie pour lui enseigner, lorsque les parents ne seront pas présents, toutes les valeurs de la religion catholique, afin, en quelque sorte, que l’enfant ne s’éloigne pas du droit chemin.

En ce qui concerne la valeur de ce statut, il faut savoir qu’il est purement spirituel et qu’il n’existe aucune loi en vigueur qui déclare certains droits des parrains et des marraines vis-à-vis de leur filleul, juridiquement parlant.

Il existerait principalement deux types de parrainage à savoir :

Le parrainage civil ;

Le parrainage religieux.

Le parrainage civil est entièrement laïque et permet de fêter seulement l’arrivée d’un enfant à la famille, tandis que le baptême religieux symbolise son entrée dans le monde catholique.

Le parrain et la marraine n’ont ainsi aucun droit vis-à-vis de leur filleul dans les deux cas de figure. Néanmoins, si les parents de l’enfant venaient à mourir, le parrain et la marraine peuvent devenir les tuteurs légaux de l’enfant, s’ils acceptent bien évidement cette proposition.

Lors du baptême de l’enfant, le parrain ou la marraine peuvent offrir à leur filleul divers bijoux personnalisés qui témoignent de la bienveillance qu’ils éprouvent envers lui. Ces bijoux personnalisés peuvent être des médailles de baptême, des gourmettes de baptême, une chaine de baptême et même une croix de baptême, qui sont tous considérés comme des cadeaux que l’enfant gardera tout au long de sa vie.