Se préparer à la rencontre avec son enfant : nos conseils !

Publié le , par Maison Laudate
Catégories :

Se décider d’engendrer sa propre progéniture est quelque chose de merveilleux, vouloir fonder une famille est la plus belle des choses que l’on peut souhaiter en tant que couple.

Cependant, la décision ne doit pas être prise à la légère et ce n’est un secret pour personne, il faut ainsi se préparer sur certains plans à rencontrer son enfant et il y a un certain nombre de points à prendre en considération. Un bébé va apporter énormément de changements dans la vie d’un couple et à travers cet article, nous allons vous dire comment préparer sa rencontre avec son enfant.

La préparation à l’accouchement

C’est bien évidement la première chose à laquelle une maman va penser (même le père, pour soutenir sa femme), mais nous allons parler de ce que la mère pourrait faire d’intéressant pour se préparer à l’arrivée de son enfant.

D’abord, il existe des cours prénatals, durant lesquels une sage femme va vous préparer psychologiquement à la naissance de votre enfant. Si vous travaillez, alors il serait enrichissant, si dans votre entourage des femmes sont passées par là, de discuter avec elles pour demander des conseils quant à la gestion du travail de l’accouchement et de l’après accouchement également.

L’avis d’un professionnel est plus que bienvenu en ce qui concerne l’accouchement et ce à quoi vous devrez vous attendre. Il faudra choisir les personnes qui vont vous accompagner lors de votre accouchement, comme par exemple votre homme, c’est important. Il existe une alternative, celle d’embaucher une personne spécialisée dans l’accompagnement pendant l’accouchement. Pour accoucher, il faut aller à l’hôpital, dans ce cas, il faudra aller vous renseigner dans ce dernier pour connaître :

L’emplacement du parking ;

le trajet optimal pour arriver le plus rapidement possible ;

les procédures pour être admise.

Il y a même des hôpitaux qui vous proposent une visite des salles où ont lieu les naissances, certaines femmes les jugent nécessaires pour leur accouchement, alors, si c’est le cas, faites-le. Faire du sport est synonyme de bonne santé, si vous avez l’habitude de faire du sport, alors, continuez, sinon mettez-vous à en faire, cela vous sera bénéfique à vous et votre nouveau-né.

Il faudra également élaborer un plan d’accouchement et la meilleure personne avec laquelle vous en discuterez, c’est votre gynécologue, il pourra ensuite parler à son équipe et leur faire part de vos préférences pour l’accouchement. Demandez la date prévue pour votre accouchement pour connaître le jour exact et préparez ainsi tout ce qu’il faudra emporter avec vous au lieu de la naissance de votre bébé.

La préparation à l’allaitement

Oui, c’est également important de se préparer à l’allaitement, ce n’est pas une chose que les femmes acceptent facilement en général, c’est pour cela qu’il est essentiel, si vous avez l’intention d’allaiter votre enfant, de vraiment travailler sa préparation mentalement et psychologiquement.

Toujours, si vous connaissez des femmes ou si vous en rencontrez qui ont déjà allaité et qu’elles ont apprécié cette expérience, demandez leur avis, comment elles ont fait et tout ce qu’il faut savoir, cela vous aidera énormément.

Il existe aussi des organismes qui proposent une aide à l’allaitement et qui pourront vous conseiller et vous guider. Si jamais vous êtes préoccupée par ce sujet et que vous avez des craintes à cause d’idées reçues ou de mythes, il est alors primordial d’en discuter avec un médecin ou un professionnel qui puisse vous éclairer sur le vrai et sur le faux, afin que vous puissiez être rassurée et soulagée.

Avoir l’intention d’allaiter n’est parfois pas suffisant, il vaut mieux en parler aux membres de votre famille, connaître leur avis et demander leur soutien, c’est une chose très importante qui pourra vous épauler. Cherchez un maximum de renseignements à propos de l’allaitement et surtout tout ce qui concerne :

Ses premiers jours ;

les positions idéales pour l’allaitement ;

la façon dont il doit prendre le sein ;

la façon de faciliter cela.

Un bébé est une grande responsabilité : bien se préparer à prendre soin de lui

À présent, nous allons parler de la responsabilité que représente le fait de prendre en charge un bébé et il n’est plus question de la mère seulement, mais c’est aux deux parents de s’entraider et de partager les tâches en se préparant au préalable. La première des choses à faire est de demander l’avis de parents avec un ou plusieurs enfants, vous pourrez vous imprégner de leur expérience, surtout les premiers jours et les premiers mois.

Ne vous fiez pas aux réseaux sociaux lorsqu’il est question de la prise en charge de votre bébé, c’est un endroit qui nous donne parfois une fausse image de la réalité et pourrait mettre la barre haut pour vous et vous pourriez commencer à croire que vous faites mal les choses, il ne faut surtout pas vous comparer à n’importe quel couple.

Une chose importante serait de vous renseigner sur tout ce qui concerne le comportement du bébé et savoir quand est-ce qu’il a envie de dormir, s’il a envie de boire de l’eau ou de manger quelque chose, avant de pouvoir parler, ce sera à vous de comprendre tout ce que votre bébé désire.

Établir la liste des accessoires et ce dont vous aurez besoin pour vous occuper de votre bébé est tout autant important, demandez à vos proches et voyez avec eux si vous pouvez emprunter certaines choses pour vous éviter quelques dépenses.

Il faudra également que vous décidiez de l’endroit où dormira votre nouveau-né, de préparer tout ce qu’il faut (à commencer par le berceau), il est recommandé que votre bébé dorme dans la même pièce que vous, ses parents, surtout les deux premières années.

La sécurité de votre maison est primordiale et indispensable, il ne faut pas qu’il y ait le moindre risque pour votre enfant, vous êtes ses protecteurs. Si vous disposez d’une voiture, il faudra penser à acquérir un siège auto spécial pour bébé. Auprès de vos employeurs, renseignez-vous sur le congé parental et celui de maternité pour la maman.

Enfin, pensez à vous reposer dès que vous en aurez l’occasion, faites les rondes de nuit à tour de rôle avec votre partenaire et si vos parents (les grands-parents de votre bébé) sont disponibles et veulent vous aider, ne refusez pas cette aide.